www.blagues.info/imode/
Nos bonnes blagues
CatégoriesPages
Arts[2]
Religion[11]
Scientifiques[4]
Darwinawards[2]
Espace-extraterrestres[1]
Hygiene[3]
Courtes[9]
Naissance-enfance[20]
Nationalites[2]
Restaurants[3]
Absurdes[6]
Juives[8]
Ecrivains[2]
Corses-basques-bretons[5]
Avocats[2]
Non-sens[3]
Belges[18]
Travail[2]
Contrepeteries[12]
Sexe[6]
Sport[3]
Ignobles[42]
Pensees-devises[8]
Ethiopiens[1]
Ecole[9]
Argent[5]
Betisiers_divers[10]
Administration[4]
Ta_mere[3]
Internet-microsoft[13]
Charades-combles[6]
Gays[8]
Anti-femmes[5]
Boisson[13]
Psychiatres-fous[9]
Animaux-divers[46]
Carambar[24]
Anti-hommes[21]
Campagne[2]
Couples_mariage[21]
Medecine[10]
Musique-musiciens[9]
Gastronomie[4]
Commerce[3]
Auto-moto[3]
Devinettes[22]
Toto[4]
Ampoules[3]
Belles-meres[2]
Professions[1]
Divers[51]
Acronymes[4]
Contes-de-fees[4]
Blondes[7]
Actualite-potins[8]
Vacances_fetes[2]
Fumeurs[2]
Humoristes[6]
Contraception[3]
Quebecoises[3]
Catégorie : Ecole
Page 1
- Les profs sont vraiment malhonnêtes, dit un écolier à sa mère.
Tu sais que je suis assis à côté du fils du maire.
- Oui.
Et alors ?
- L'autre jour, quand on a fait le contrôle d'histoire, j'ai tout pompé sur lui, mot à mot.
- Et la maîtresse s'en est aperçu ?
- Pas du tout:
Mais elle lui a mis 18 et, à moi, 3:



Le petit Marcel, revient de son premier jour d'école. Sa maman lui demande :
Qu'avez-vous fait à l'école aujourd'hui ?
- Robert a fait un dessin.
- C'est bien ça...
- Jules à fait des fleurs en papier.
- Ha, c'est beau, mais toi qu'est-ce que tu as fait ?
- Moi j'ai vomi.



Un instituteur se fâche après un de ses élèves :
, - Je t'ai enseigné tout ce que je sais, et tu es toujours aussi ignorant.



- C'est quand même un comble, s'écrie un élève de terminale.
Le prof de maths n'arrête pas de nous répéter qu'il faut absolument étudier les mathématiques si l'on veut réussir dans la vie.
Et lui, qu'est-ce que ça lui a apporté comme réussite ?
Une place de prof de maths minable, dans un lycée de débiles !



En vacances au bord de la mer, un professeur visite un blockhaus bâti par les Allemands pour renforcer le Mur de l'Atlantique.
- S'ils me construisaient un truc comme ça sur mon estrade, dit-il à sa femme, je te jure que je serais plus rassuré pour faire la classe à tous ces voyous, munis de cutters et de couteaux à cran d'arrêt.



L'histoire se passe dans une salle de classe, disons à l'école primaire.
L'inspecteur est venu... inspecter les cours que dispense mademoiselle l'institutrice.
Celle-ci pose la question à l'ensemble des têtes blondes:
- Qui veut nous chanter une chanson pour monsieur l'inspecteur ?
Dix mains se lèvent.
L'institutrice désigne tour a tour les gentils volontaires, mais n'interroge pas un petit, car elle sait qu'il a une réputation de cancre et de voyou.
L'inspecteur lui fait la remarque:
- Mademoiselle, vous n'avez pas interrogé cet enfant là, à côté de moi.
On dirait que lui aussi veut chanter.
- Ben, c'est que, euh... Et puis merde, se dit notre charmante instit', il faut que je l'interroge, tant pis.
- Vas-y Mohammed (car il s'appelle comme ça).
Que vas-tu nous chanter ?
- Les tétons, m'dame.
- ???
- Ah !
Bravo mademoiselle, fait l'inspecteur, je vois que vous leur apprenez de belles choses.
- Je ne comprends pas Monsieur, je vous l'assure !
Et l'institutrice, complètement désolée, dit à Mohammed:
- Bon, vas-y mon petit, chante-nous ta chanson... Et Mohammed:
- Les tétons, petit navireeeuuuuh, les tétons, petit navireeeuuuuh...



Le Journal de 20 heures annonce une manifestation d'instituteurs qui veulent obtenir une augmentation de salaire. En entendant cela, une petite fille s'indigne:
- Ça, alors, ils exagèrent !
Pourquoi ils paient la maîtresse alors que c'est nous qui sommes toujours en train de travailler !!



Au cours d'un contrôle d'anglais, un collégien chuchote à son voisin de table:
- Qu'est-ce que ça veut dire :
« I don't know ?
».
- Je ne sais pas.
- Hélas !
moi, non plus.



Un Belge se désolait d'être illettré et de ne pouvoir signer les divers documents qu'exige la vie courante.
Il décida donc de suivre des cours du soir, à raison de trois heures par semaine, pendant un an.
Maintenant, il est libéré de ses complexes.
Quand il doit apposer sa signature quelque part, ça y est, il sait faire une croix.



Alors que son jeune fils s'est allongé par terre pour regarder de la façon la plus indiscrète les cuisses d'une visiteuse, une dame explique:
- Ne croyez surtout pas que ce soit du vice, de sa part.
Simplement, il a, demain, un contrôle en éducation sexuelle et il est mort de peur à l'idée qu'il pourrait ne pas avoir la moyenne s'il n'a pas assez révisé.



Joël revient avec son bulletin.
Il a encore zéro - Quelle raison vas-tu me donner ?(Soupir sa mère) - Eh bien, j'hésite entre l'hérédité et l'environnement familial.



- Tu sais, papa, dit un étudiant, ça me tracasse, le soir, pendant que je regarde la télé, de te voir, dans ton bureau, en train de faire des heures supplémentaires pour payer mes études...
Alors, s'il te plaît, tu pourrais fermer ta porte ?



Un épicier a engagé comme commis un grand jeune homme à lunettes.
- Bon, lui dit-il, le premier jour, vous allez commencer par me balayer soigneusement la boutique.
- Mais, proteste le jeune homme, n'oubliez pas que je sors de la Fac et que j'ai une maîtrise de philosophie.
- Excusez-moi, fait l'épicier, je n'y pensais plus.
Alors, venez ici que je vous montre comment on tient un balai.



Une écolière, âgée de Sept ans et sept mois, ravie d'avoir découvert les fractions, se présente en ces termes:
- J'ai sept ans et demi, plus un tiers de quart.



Un écolier, ravi, raconte à un copain:
- Les maths modernes, c'est compliqué mais ça a des avantages.
Grâce à elles, j'ai réussi à prouver à mon père que ce serait plus rentable pour lui de me donner 300 F.
d'argent de poche par mois, plutôt que 50 F.
par semaine.



Un monsieur conseille à son fils, qui apprend sa leçon sur le globe terrestre:
- Pour te rappeler la forme de la terre, pense à mes boutons de manchettes du dimanche:
- Facile !
s'écrie le gamin. Aussi, appliquant cet aide-mémoire, répond-il, sans hésitation, à l'institutrice qui lui demande:
- Quelle est la forme de la terre ?
- Ronde...
le dimanche.
Et carrée, la semaine.



L'instituteur se fâche après l'un de ses jeunes élèves:
- Comment se fait-il que tu sois toutes les deux minutes en train de regarder la pendule ?
- Eh bien, m'sieur, c'est que j'ai toujours peur que la sonnerie de la récréation ne vienne interrompre votre passionnante leçon.



Deux adolescents, assis côte à côte, ont passé un examen.
- Qu'as-tu fait en maths ?
demande le premier, en sortant.
- J'ai rendu une feuille blanche.
- Moi aussi.
- Le correcteur va penser qu'on a copié l'un sur l'autre.



C'est un gosse qui va à l'école, mais ce jour là, il a une tête énoooorrmmme, (une grosse tête quoi !). Donc, quand il arrive à l'école, tous les autres enfants vont le voir:
- Ben dis donc, qu'est-ce qui t'es arrivé ?
T'en a une tête aujourd'hui !
Le petit garçon de répondre:
- Ben c'est hier, j'étais dans mon jardin, et y avait une guêpe Les autres gosses:
- oh l'autre hé, c'est pas une guêpe qui t'a fait une tête pareille!!
- Ben non, c'est mon père, il avait une pelle...



La maîtresse demande:
- Par quelle lettre commence « hier » ?
Jonathan lève la main:
- Par un d, madame.
- Tu fais commencer « hier » par un d ?
s'étonne la maîtresse.
- Ben, hier, on était bien dimanche.




1 2 3 4 5 6 7 8 9


Partenaires

Rigoler.com
Humourzone.com
Diplomes.org
Sexyfunnies.com
Gagonline.com
La boutique aux gadgets
Votre passeport sur le net
Astro-France
Toutsurlacuisine

Sonneries GSM
Affiliations
Internet 
 Cegetel adsl 
  Alice ADSL  
Feminin 
 femmesplus.com 
Rencontres 
  meetic  
Location De DVDs 
 Locafilm 
Cadeaux 
 Florajet.com 
 
Copyright © 1999 - 2006, © blagues.info - All Rights Reserved.